Le Hajj et l’Omra sont deux des piliers les plus importants de l’islam, qui offrent aux croyants l’occasion de se rapprocher d’Allah, de purifier leur âme et de renforcer leur foi. Cependant, la question de la validité de la réalisation du Hajj ou de l’Omra par une personne ayant des dettes est un sujet de préoccupation pour de nombreux musulmans. Dans cet article, nous allons explorer les aspects spirituels et éthiques de cette question délicate, tout en rappelant qu’il existe des opinions juridiques divergentes sur ce sujet.

L’Importance du Hajj et de l’Omra

Le Hajj, le pèlerinage annuel à La Mecque, et l’Omra, le pèlerinage mineur, sont des actes de dévotion profonde pour les musulmans du monde entier. Ils sont prescrits par l’islam et offrent aux croyants la possibilité de demander le pardon d’Allah, de se purifier spirituellement et de renouveler leur engagement envers leur foi. Pour de nombreux croyants, le Hajj est un rêve longtemps attendu, tandis que l’Omra peut être effectuée à n’importe quel moment de l’année.

La Question des Dettes

Lorsqu’il s’agit de réaliser le Hajj ou l’Omra, la question des dettes peut susciter des inquiétudes. Selon la jurisprudence islamique, les dettes doivent être remboursées avant que l’on puisse entreprendre le Hajj ou l’Omra. Cela découle du principe fondamental de l’islam selon lequel les engagements financiers doivent être honorés avant de se consacrer à des actes de dévotion religieuse. Le Prophète Muhammad (que la paix et le salut d’Allah soient sur lui) a souligné l’importance de rembourser les dettes, en disant : « Qu’Allah accorde Sa miséricorde à l’homme qui est bienveillant et généreux lorsqu’il vend, achète, s’acquitte de ce qu’il doit et lorsqu’il réclame le paiement de sa créance. » (Boukhari).

il a dit aussi que la paix et le salut d’Allah soient sur lui: « L’âme du croyant reste suspendue en raison de sa dette, tant que celle-ci n’est pas acquittée. » (al-Châfi’î, Ahmad, al-Tirmidhî, Ibn Mâdja et al-Dâramî).

Également: « En vérité, le plus grand péché en dehors des péchés majeurs (al-Kabâ`ir) qu’Allah a interdit avec lequel un serviteur peut rencontrer Allah, c’est qu’il meure alors qu’il a une dette (non remboursée) et alors qu’il n’a rien laissé pour que celle-ci soit honorée. » (Ahmad et Abû Dâwûd).

L’Aspect Spirituel

Du point de vue spirituel, il est important de noter que le Hajj et l’Omra sont des actes de dévotion personnels qui sont censés renforcer la relation entre le croyant et ََ Allah azzawajal. Par conséquent, il est recommandé aux croyants de purifier leur âme et leur conscience avant d’entreprendre ces pèlerinages. Si une personne a des dettes non remboursées, cela peut peser sur sa conscience et nuire à sa concentration pendant le pèlerinage. Il est donc conseillé de régler ses dettes avant d’accomplir ces actes de dévotion.

L’Aspect Éthique

D’un point de vue éthique, il est fondamental de respecter les engagements financiers que l’on a pris envers autrui. L’islam met fortement l’accent sur l’honnêteté, la justice et le respect des contrats. Ignorer délibérément ses dettes pour entreprendre un pèlerinage peut être perçu comme contraire à ces principes éthiques. Par conséquent, il est recommandé de rembourser ses dettes avant de partir en pèlerinage, afin de préserver l’intégrité et la dignité de la personne.

Opinions Juridiques Divergentes

Il est important de noter qu’il existe des opinions juridiques divergentes parmi les érudits musulmans sur le devoir d’entreprendre le Hajj et l’Omra pour ceux qui ont des dettes impayées. Tous les savants reconnus pour leur science et grande interprétation des textes religieux déclarent; que le Hajj et l’Omra restent valides même en cas de dettes, et il s’agit de l’avis le plus favorable, car ces actes sont des obligations religieuses individuelles qui ne doivent pas être entravées par des obstacles financiers. D’autres déclarent que si l’autre partie réclame sa dette, et interdit à la personne de partir au hajj sans l’avoir remboursée; il ne devrait pas l’entreprendre, à part s’il a la capacité financière de la rembourser malgré le Hajj. D’autres affirment que la personne n’est plus soumise à l’obligation du hajj en présence des dettes, car elle ne remplit pas la condition de la capacité physique et financière. D’autres savants affirment que le Hajj en présence de dettes est source de pêchés. Tandis que d’autres estiment que le remboursement des dettes doit être prioritaire pour préserver l’intégrité des actes de dévotion, surtout pour l’omra; tant qu’il ne s’agit pas de la 1ère à entreprendre durant la vie du musulman (puisqu’elle est obligatoire).

Conclusion

En conclusion, la question de la validité du Hajj et de l’Omra en ayant des dettes est une question complexe qui englobe des aspects spirituels, éthiques et juridiques. Alors que l’islam recommande vivement le remboursement des dettes avant de partir en pèlerinage, il existe des opinions juridiques divergentes sur les détails de cette question. En fin de compte, il est essentiel de maintenir un équilibre entre les obligations religieuses et les responsabilités financières envers autrui, tout en gardant à l’esprit que le Hajj et l’Omra sont des actes de dévotion personnels qui visent à renforcer la foi et la relation avec Allah.

Nos prochains départs

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 21 au 31 Juillet

  • 10 nuits : 21 au 31 Juil.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1890€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 26 Juillet au 5 Août

  • 10 nuits : 26 Juil. au 05 Aou.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1890€
par pers.

5 nuits à Médine
4 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 1er au 11 Août

  • 9 nuits : 01 au 10 Aou.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1990€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 5 au 16 Août

  • 10 nuits : 05 au 15 Aou.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1890€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 11 au 21 Septembre

  • 10 nuits : 11 au 21 Sep.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1750€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 16 au 27 Septembre

  • 10 nuits : 16 au 26 Sep.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1750€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 21 Sept. au 1er Oct.

  • 10 nuits : 21 Sep. au 01 Oct.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1690€
par pers.