La région de La Mecque, empreinte de spiritualité en tant que lieu saint de l’islam, a également été le témoin de phénomènes naturels marquants au fil de l’histoire, dont certains ont été les déluges qui ont laissé une empreinte mémorable.

1. Le Contexte Géographique et Climatique

La Mecque, située dans la région de la Hijaz en Arabie Saoudite, se caractérise par un climat désertique aride. Cependant, de temps à autre, la région peut être frappée par des pluies torrentielles, déclenchant des déluges qui laissent une marque indélébile sur le paysage. La ville de La Mecque se distingue par un climat chaud et désertique. Pendant la saison hivernale, les températures y demeurent relativement élevées, oscillant entre 18 °C (64 °F) la nuit et 30 °C (86 °F) en journée. Les mois estivaux connaissent des températures extrêmement élevées, souvent au-delà de 40 °C (104 °F) pendant la journée et descendant à environ 30 °C (86 °F) la nuit. Bien que les précipitations à La Mecque soient généralement limitées entre novembre et janvier, leur rareté n’élimine pas le risque d’inondations, une menace persistante depuis des siècles. Selon Al-Qurdi, près de 89 inondations historiques ont été répertoriées jusqu’en 1965, dont de nombreuses survenues au cours de cette période. Au cours du dernier siècle, les inondations les plus dévastatrices ont été enregistrées en 1942. Depuis lors, des barrages ont été construits pour atténuer ces problèmes.

2. Le Récit Historique de Déluges

Bien que la pluie soit rare dans le désert, il existe des récits historiques qui mentionnent des déluges dans la région de La Mecque. Ces événements climatiques extraordinaires ont souvent été associés à des moments spéciaux ou à des circonstances particulières.

3. Déluges dans les Hadiths

Certains hadiths du Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم font également allusion à des moments où la pluie abondante a touché La Mecque. Ces récits montrent que de tels phénomènes étaient rares mais significatifs, apportant une bénédiction particulière à la région.

4. La Crue d’Oumm Nahshal à La Mecque en 638 (17 H) : Une Épreuve Post-Islamique

La crue d’Oumm Nahshal, un important déluge, a frappé La Mecque en l’an 638 (17 H), six ans après le décès du Prophète Muhammad. Consécutivement à des pluies abondantes, le déluge a touché la partie haute de La Mecque du côté du Madaa, entraînant le déracinement de la station d’Ibrahim et causant des dommages au Masjid al-Haram, le sanctuaire le plus sacré pour les musulmans, ainsi qu’aux habitations de La Mecque.

Le nom de cette crue provient d’une femme appelée « Oumm Nahshal », fille d’Ubaydah ibn Sa’id al-Asi ibn Ani ibn Abd Shams. Elle fut emportée par les flots et décéda, devenant ainsi la première victime des inondations qui ont frappé La Mecque après l’avènement de l’Islam.

En conséquence des dégâts infligés au Masjid al-Haram par la crue, la première expansion de la mosquée a eu lieu sous le califat du deuxième calife, Omar ibn al-Khattab, en l’an 638, six ans après le décès du Prophète Muhammad صلى الله عليه وسلم.

5. Transformation Temporaire du Paysage

Les déluges dans le désert de La Mecque peuvent entraîner une transformation temporaire du paysage. Les rivières asséchées peuvent se remplir, et les collines arides peuvent soudainement se couvrir d’une végétation éphémère. Cette métamorphose offre une perspective unique sur la puissance de la nature dans un environnement généralement aride.

6. Signification Spirituelle

Dans l’islam, ces moments de pluie abondante sont souvent considérés comme des bénédictions divines. Ils rappellent la puissance d’Allah sur la nature et symbolisent la miséricorde qui peut se manifester même dans les endroits les plus improbables.

7. La Mecque Moderne et les Défis Hydriques

Aujourd’hui, la ville de La Mecque est confrontée à des défis hydriques croissants en raison de l’urbanisation et de l’augmentation de la population. Les autorités cherchent à atténuer ces défis en mettant en œuvre des projets d’infrastructure et de gestion de l’eau.

Conclusion : Un Passé Caché Révélé par les Déluges

Bien que le désert entourant La Mecque soit principalement associé à l’aridité, les déluges occasionnels ont joué un rôle important dans l’histoire de la région. Ces événements rares, témoins de la magnificence de la nature, ajoutent une dimension fascinante à l’histoire de ce lieu sacré. Ils rappellent également que même dans les régions les plus arides, la vie peut fleurir, offrant une leçon de persévérance et de grâce.

Nos prochains départs

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 26 Juillet au 5 Août

  • 10 nuits : 26 Juil. au 05 Aou.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1890€
par pers.

5 nuits à Médine
4 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 1er au 11 Août

  • 10 nuits : 01 au 11 Aou.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1990€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 11 au 21 Septembre

  • 10 nuits : 11 au 21 Sep.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1750€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 16 au 27 Septembre

  • 10 nuits : 16 au 26 Sep.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1750€
par pers.

5 nuits à Médine
5 nuits à La Mecque

OMRA HILTON 5* du 21 Sept. au 1er Oct.

  • 10 nuits : 21 Sep. au 01 Oct.
  • Hôtel Médine: Le bosphorus waqf elsafi
  • Hôtel Makkah : Hilton suites 5*
  • Petit dejeuner
  • Visa inclus
  • Vols SAUDIA AIRLINES
VOL + HOTEL + VISA + GUIDE + TRANSFERT

à partir de
1690€
par pers.